24/10/2006

 Kirghizie 2006

25 juillet

Le taxi n'arrive que vers 10h00 du matin et apparemment il n’a pas trouvé facilement le chemin pour le camp de base pour arriver si tard. Nous voilà repartis vers Och mais au bout de 20 minutes de trajet, on crève un pneu. Pas grave, on le remplace et une grand-mère nous invite à dîner dans sa yourte. Notre chauffeur, assez fatigué par la route, s’endormait régulièrement.  De ce fait, c’est nous qui devons l’avertir lors de ses coups de fatigue mais nous avons crevé une deuxième fois et là, il a dû bien se réveiller car il est parti pendant 2 heures pour trouver un garage pour la réparation de son pneu

11:25 Écrit par Yannick dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.